agence traduction livres numeriques

Traduction de livres et ouvrages.

Un partenaire linguistique fiable et hautement qualifié pour vos traductions littéraires

Agence de traduction leader dans le paysage éditorial traditionnel et numérique

Traduction de livres et ouvrages – Maisons d’édition et plateforme d'édition numérique en ligne

Dans le paysage éditorial actuel, l’agence Traduction-IN fournit une valeur ajoutée très appréciée par nos clients (maisons d'édition traditionnelles et électroniques) et vous aide, dès le début de votre projet, à bien définir la traduction cible et son adaptation en fonction de la langue et du pays de destination :


• Audience (critères sociodémographiques et psychologiques du lecteur – contenu éditorial destiné à un usage personnel ou professionnel)
• Support de lecture utilisé (livre imprimé et/ou format Kindle, e-book, Apps, etc.)
• Type de diffusion (ouvrage vendu par canaux commerciaux – librairie, kiosque, Internet, etc. ; ouvrage distribué en entreprise ou par canaux d’experts ; etc.)
Une fois l’approche globale du projet bien déterminée, l’agence Traduction-IN mettra à votre disposition un formulaire détaillé qui vous permettra en quelques minutes de composer vos instructions de traduction. Ce formulaire comprend toutes les règles éditoriales de votre projet de traduction et est scindé de deux parties : les règles rédactionnelles et les règles typographiques.

 

Voir aussi: Traduction Édition
 

Règles rédactionnelles pour l’édition traditionnelle et numérique

Traduction des pages intérieures

Rédaction du contenu éditorial : de la traduction à la transcréation. Vous avez l’opportunité de définir avec précision le degré de liberté que vous comptez allouer aux traducteurs. Les trois niveaux principaux sont les suivants : traduction littérale (s’applique dans le cas où il est impératif pour vous et l’auteur que chaque mot soit transposé dans la langue de destination – logiquement un tel exercice est réalisé avec bon sens par les traducteurs), traduction littéraire (pour les auteurs de romans, fictions, etc.), traduction créative - transcréation (pour la création d’un nouveau contenu éditorial se basant sur les idées, concepts et messages du texte source).
Guide de style éditorial : tutoiement ou vouvoiement en fonction de l’audience et du pays de destination, style familier ou soutenu (l’auteur peut également avoir volontairement utilisé à la fois un style sérieux en alternance avec un style relâché), niveau de localisation souhaité (adaptation des lieux, produits, etc. ; transposition des références culturelles et expressions idiomatiques ; changement des noms de personnages ; conversion des devises, etc.).

Traduction du titre du livre :

Les instructions de l’auteur sont rigoureusement appliquées (identité de l’ouvrage, attirer le lecteur, informations transmises, titre pouvant réapparaître dans les pages intérieures, jeu de mots, double sens, etc.).

 

Traduction de la couverture (première de couverture) :

 Latitude allouée pour la traduction de la description du thème abordé dans le livre et des accroches visant à attirer le lecteur. Notre agence Traduction-IN mettra également toute son équipe à votre disposition dans le cas où le visuel de couverture doit être adapté dans l’ouvrage traduit.

 

Traduction du dos de couverture (quatrième de couverture) :

Comme pour le titre et la première de couverture, nous faisons preuve d’une précision exemplaire pour traduire dans la langue de destination la présentation de l’auteur, le résumé de l’ouvrage, les critiques positives, les recommandations, etc.

 

Traduction de la tranche du livre :

Iil s’agit souvent de reprendre simplement le titre du livre, le nom de l’auteur et le nom de la maison d’édition.

 

Traduction de la page d’ours :

Ce petit pavé se trouvant au début du livre doit être soigneusement traduit et respecter les mentions légales obligatoires telles que les noms et adresses de l’éditeur, de l’imprimeur et d’éventuels autres collaborateurs, dépôt légal, crédit photo, etc.

 

Traduction des visuels (image/photo/illustration) et leurs légendes

Pour les langues ayant des alphabets différents de l’alphabet latin, comme le grec (alphabet grec), le russe (alphabet cyrillique) ou bien pour les langues orientales (sinogrammes et kana japonais, etc.), nous transcrivons les noms de personnes si elles ne sont pas connues du public de destination. Par exemple, pour le marché chinois nous ferons la transcription des noms de personnes inconnues pour les chinois et laisserons en alphabet latin les personnes connues comme Shakespeare.

Règles typographiques pour l’édition traditionnelle et numérique

Traduction selon les règles de ponctuation en usage du pays cible : guillemets des dialogues, guillemets dans le texte, guillemets dans les guillemets, tirets des dialogues, espaces ou non entre les signes de ponctuation, etc.

Syllabation de la traduction : il est possible selon les langues d’appliquer des règles différentes. La syllabation peut notamment s’avérer opportune pour les langues ayant des mots composés de plusieurs mots ou tout simplement ayant des mots longs pour éviter des espaces trop importants en cas de justification du texte traduit. Toutes les césures seront vérifiées lors de la correction des épreuves.


Traitement des phrases creuses : la traduction peut créer des phrases creuses. Aussi, nous pouvons, selon vos instructions, raccourcir ou rallonger les traductions pour éviter les phrases creuses (surtout en fin de chapitre).


Nombre et numérotation de page : tant que faire se peut, nous nous efforçons de calibrer traductions par rapport au contenu source. Concernant la numérotation des pages, nous appliquons les standards en usage de chaque pays (par exemple, la règle française veut de ne pas numéroter les pages de fin de chapitre – ce qui n’est souvent pas le cas des autres nations).


Acronymes, capitales, petites capitales et bas-de-casse : de manière générale et pour les écritures bicamérales, nous employons rigoureusement les casses du contenu d’origine. Il est toutefois possible d’appliquer des règles différentes selon les nations de destination et les exigences du client.

 

Infographie : nous respectons les polices de caractères et leurs tailles, les logos et graphiques, les couleurs, etc. des fichiers source (InDesign, Illustrator, Xpress, PageMaker, Publisher, etc.). Il est cependant possible, pour certaines langues, qu’il soit nécessaire de changer la police de caractères (c’est souvent le cas pour le chinois) ou de modifier la taille de police ou l’interligne si la traduction s’avère trop longue. Quoiqu’il en soit, rien n’est fait sans l’accord préalable du client et nos demandes de modifications sont toujours pertinentes et souvent non visibles à l’œil nu.

Correction des épreuves - Édition électronique et traditionnelle

Relecture par un deuxième traducteur ou par le même traducteur selon le budget défini. Cette révision permet de :
• S’assurer qu’il ne reste plus de coquilles dans le texte traduit (orthographe, double espace, etc.)
• De vérifier que toutes les règles typographiques sont bien respectées (ponctuation, césures, etc.).
• De générer in fine le BAT (Bon À Tirer) à envoyer à l’imprimeur.