agence traduction légendes

Traductions de légendes de livres scientifiques, informatifs et scolaires.

Traducteurs éditoriaux spécialisés dans la rédaction et la traduction de légendes.

Les légendes : la colonne vertébrale de la traduction d’un livre

Les légendes sont des micro-textes qui ont vocation à expliciter les images présentes dans un livre. Ces bandeaux textuels doivent être traduits et insérés avec le plus grand soin par le traducteur éditorial. À l’intérieur d’un livre, ils peuvent revêtir une fonction explicative ou informative, en fonction du type d’illustrations auxquelles ils se rapportent. La légende est utilisée lorsque le contenu textuel s’interrompt pour céder la place à un contenu visuel qui doit être accompagné d’un commentaire écrit.


Le vulgarisateur et le traducteur éditorial spécialisé doivent élaborer toutes les légendes après avoir pris connaissance de l’intégralité de l’ouvrage et compris le contexte. Pour traduire les légendes, il ne suffit pas de lire rapidement les notes brèves qui accompagnent les illustrations. Tout professionnel réellement compétent dans l’adaptation et la traduction éditoriale sait que cette opération ne peut être réalisée qu’après une lecture attentive du texte et en s’appuyant sur une parfaite compréhension de toutes ses implications. Chronologiquement parlant, il est certainement plus professionnel de traduire les légendes une fois la traduction du livre terminée.


Le traitement des légendes doit être confié à des spécialistes. Il est faux de penser que s’agissant « seulement » de légendes, n’importe qui est en mesure de rédiger « deux lignes » pour accompagner des images dans une œuvre narrative. Ce serait sous-évaluer la tâche du traducteur éditorial.


4 règles relatives à l’élaboration et à la traduction des légendes

Les légendes ne visent pas à fournir des informations exhaustives. Leur but est de transmettre des informations nécessaires à la compréhension de l’image en évitant les commentaires inutiles, vagues et redondants.

  • Procéder à la traduction des légendes uniquement après avoir traduit l’intégralité du texte auquel elles se rapportent.
  • Opérer une distinction entre la traduction des légendes d’ouvrages de vulgarisation et celles des textes spécialisés. En effet, dans ces derniers, les textes ne nécessitent pas la même exigence en termes de pédagogie que pour les légendes s’adressant à des lecteurs non spécialisés.
  • Traduire les légendes d’ouvrages didactiques et de vulgarisation pour un lecteur de niveau moyen. Après une lecture attentive du texte de départ, lire la légende à plusieurs reprises en se mettant à la place du lecteur et en cherchant à élaborer un message qui lui permette de comprendre l’image qui a été insérée.
  • Jouer le rôle de traducteur éditorial et de communiquant. Se demander si le contenu de la légende du texte d’origine est efficace. Si la légende rédigée dans la langue source semble inadaptée, il convient de la reformuler afin de la rendre plus concise, claire et pertinente.